Histoire et géographie

Une architecture curriculaire

Mise à jour : 27 août 2016

Les programmes d’EMC inaugurent la nouvelle architecture curriculaire qui sera généralisée à toutes les disciplines à la rentrée 2016. Ils s’organisent en effet selon la logique des cycles : l’année de 6ème achève le cycle 3, le cycle 4 regroupe les trois autres niveaux du collège.

PROGRAMMATION - 6 EME, 5 EME et 4 EME
  • La structure curriculaire impose aux équipes disciplinaires une concertation approfondie pour répartir les connaissances et les objets d’enseignement par niveaux à l’intérieur d’un même cycle.

La classe de sixième offre une configuration particulière puisqu’elle clôt le cycle 3 et nécessite donc une harmonisation avec les professeurs du primaire. Les temps et les modalités de la concertation entre les écoles et leur établissement de secteur, à construire au sein des futurs conseils de cycle, deviennent incontournables.
Une notion est désormais « travaillée » avec les élèves de façon « spiralaire » tout au long de l’avancée de la scolarité des élèves. Ainsi, les enseignants peuvent choisir de voir puis de revoir certains objets d’enseignement pour les approfondir, les élèves gagnant en maturité au cours de leur scolarité. Cette organisation tient compte du développement de l’enfant et permet une véritable progressivité des apprentissages, d’un cycle à l’autre et, à l’intérieur d’un même cycle, d’un degré d’enseignement à un autre.

  • Une fois cette répartition par cycle établie au sein des équipes, les enseignants sont invités à regrouper les connaissances et objets d’enseignement du programme dans des thèmes qui permettent de croiser les différentes "cultures" définies dans les textes : la sensibilité, le droit et la règle, l’engagement et le jugement.

Les équipes disposent ainsi d’une grande liberté pédagogique pour construire leurs progressions. Celles qui sont proposées ici pour les classes de sixième, cinquième, quatrième et troisième ne sont donc que des propositions, parmi d’autres possibles, que les équipes doivent adapter à la situation spécifique de leur établissement et aux choix effectués en concertation.

  • L’objectif final de l’enseignement, qu’il ne faut pas perdre de vue, reste bien entendu la formation du citoyen et l’assimilation, la plus intime possible, des règles permettant la « vivre ensemble ». En ce sens, l’EMC, même s’il est central, n’est qu’une des pierres du "Parcours citoyen" qui doit amener tous les enfants et les adolescents à comprendre, accepter et pratiquer les valeurs républicaines.

Tout au long des quatre années de sa scolarité au collège, l’élève tisse ainsi un projet où il expérimente l’engagement, s’éduque peu à peu à une vision éclairée des médias et s’initie aux devoirs de la défense citoyenne. A travers des actions cohérentes d’une année à l’autre et adaptées au contexte de son établissement, il se prépare à l’exercice de sa future citoyenneté. Un exemple possible proposé parle collège Marie de Luxembourg à La Fère.

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services