Histoire et géographie

Vous êtes ici : Accueil > Collège > Cycle 3 - Sixième > Géographie >

Habiter un littoral touristique. Les stations balnéaires de Fort-Mahon et Quend-Plage au nord de la baie de Somme

Géographie - Sixième
Mise à jour : 26 août 2016

Cette étude de cas a été réalisée dans le cadre du travail d’un groupe de six professeurs de l’académie d’Amiens associés aux recherches de l’INRP.
Les membres de ce groupe, dirigé au cours de cette année scolaire 2009-2010 par Nathalie Herr, IA-IPR de l’académie d’Amiens (histoire-géographie) et Sylvain Genevois, professeur chargé d’étude et de recherche à l’INRP, avaient pour objectif de créer et d’expérimenter des séquences pédagogiques utilisant Géoportail.

 1. Présentation de l’étude de cas

  • Niveau concerné. Classe de Sixième d’un collège de ZEP de niveau moyen.
  • Nombre d’heures prévues. Quatre heures de cours
  • Place dans la Programmation. Cette étude de cas se déroule au mois de Février. Elle intervient dans la Partie 4 du programme de géographie : « Habiter les littoraux ». Elle est la première des deux études de cas qui permettront aux élèves de découvrir les différentes manières d’habiter une zone littorale touristique.
  • Objectif de connaissances. Cette étude de cas doit permettre aux élèves de comprendre comment une société habite et aménage une zone littorale touristique.
  • Objectifs de savoir-faire :
  • savoir réaliser un croquis de paysage légendé et organisé
  • savoir passer du paysage à la carte IGN
  • savoir utiliser Géoportail
  • savoir repérer des informations sur des cartes différentes
  • savoir représenter les informations recueillies sur un schéma.
  • Ressources utilisées :
  • Ressources documentaires :
  • deux photographies aériennes extraites du site Survol de France, utilisées avec l’autorisation des photographes ;
  • un extrait de l’article de Nacima Yellès, « Tourisme de nature et aménagement littoral : Le modèle picard », Mappemonde, janvier 1993.
  • Sites et logiciels :

 2. Mise en œuvre de l’étude de cas

  • 1 . La première séquence dure une heure. Elle se veut interactive. Les élèves disposent d’un polycopié présentant la photographie de paysage et le travail à réaliser. Ils travaillent sur calque.
    Les élèves doivent localiser le sujet de l’étude de cas, créer une légende organisée puis réaliser un croquis de paysage. L’enseignant les accompagne et les guide dans leur réflexion à l’aide d’un tableau numérique interactif en utilisant les logiciels Mesurim et Photofiltre.
    L’objectif de cette première séquence est de permettre aux élèves de découvrir quelles sont les grandes caractéristiques du littoral picard à Fort-Mahon. Les élèves finissent le croquis chez eux.
  • Polycopié de la séquence 1
POLY 1 - Les grandes caractéristiques du littoral picard format PDF - 451.2 ko
  • Croquis de paysage réalisé avec les élèves à l’aide du tableau numérique en classe
  • Exemples de travaux d’élèves
  • 2 . La seconde séquence dure deux heures. Elle se déroule en salle multimédia et les élèves doivent utiliser le site Géoportail.
  • Au cours de la première heure, les élèves vont dans un premier temps, découvrir les manipulations de base de Géoportail.
    Grâce à celles-ci, ils vont localiser Fort-Mahon sur la carte IGN. Puis, avec l’aide du professeur, ils vont tenter d’orienter le croquis de paysage réalisé au cours de la séquence précédente en indiquant le Nord. Cela permet aux élèves de resituer leur croquis de paysage sur une carte IGN. À l’aide de la carte IGN, ils doivent ensuite indiquer les noms de lieux suivants sur leur croquis de paysage : Fort-Mahon, Quend-Plage et Belle-Dune.
  • Dans un deuxième temps, les élèves vont devoir trouver des informations dans les couches de données « Carte Littorale » et « Carte IGN ». Ils doivent localiser des informations précises sur les cartes et compléter un tableau en quatre colonnes qui se présente ainsi :
Couche de donnée à utiliser Information à rechercher Dessiner le figuré de la légende qui leur a permis de trouver la réponse Réponse à l’information demandée
- - - -
- - - -

Ils finissent cette première heure de cours en utilisant des cartes à différentes échelles afin d’indiquer les routes suivies par des touristes venant de Calais et de Saint-Quentin pour venir à Fort-Mahon.

  • La seconde heure de cours a pour objectif de passer du croquis de paysage à un schéma résumant l’implantation des activités humaines sur la côte picarde. Pour cela, ils utilisent les couches « Corine LC2006 », qui présente l’occupation des terres, « Carte IGN » et « Photographie aérienne ».
  • À l’aide de ces couches, ils doivent trouver des informations qui leur permettront de compléter un schéma et sa légende. Ils vont ainsi devoir localiser et représenter les espaces naturels et cultivés. Ils vont ensuite localiser avec un cercle les espaces habités.
  • Ils doivent ensuite représenter les principaux axes de communication. Dans un dernier temps, ils devront localiser Belle-Dune et quelques activités touristiques comme le char à voile ou encore l’accro-branche. Pour finir, ils doivent donner un titre à ce schéma qui résume l’organisation des activités humaines sur le littoral picard.
  • Polycopié de la séquence 2 :
POLY 2 - De la photographie aérienne à la carte format PDF - 224.1 ko
  • Schéma attendu à l’issue des deux séquences :
  • Exemples de travaux d’élèves à l’issue des deux séquences :
  • 3 . La troisième séquence dure une heure. Elle s’intéresse à un aménagement touristique qui tente de s’intégrer au milieu naturel : le village Pierre et Vacances de Belle-Dune (Village-vacances, Golf et Aquaclub construits dans les dunes protégées qui entourent Fort-Mahon). Elle permet de découvrir certains aménagements du littoral picard ainsi que les conflits d’usage avec la population locale.
  • Polycopié de la séquence 3 :
POLY 3 - Belle Dune : une station balnéaire format PDF - 300.3 ko

 3. Bilan de l’étude de cas

  • Pistes d’évaluation :
  • Évaluation formative :

Les élèves progressent dans l’apprentissage du croquis de paysage et de l’usage de Géoportail grâce aux échanges avec l’enseignant ou entre eux. L’enseignant mesure la progression des apprentissages des élèves et leur donne des conseils tout au long du déroulement de la séquence.

  • Évaluation sommative :

La technique du croquis de paysage sera évaluée lors du contrôle de fin de chapitre. Les compétences de lecture de documents cartographiques acquises avec Géoportail seront évaluées sous une autre forme lors du contrôle (travail sur un extrait de carte IGN). L’étude de cas est évaluée dans le cadre du travail à la maison final dans lequel les élèves doivent rédiger un petit paragraphe dans lequel les élèves doivent présenter le littoral touristique picard. (Voir polycopié 3)

  • Prolongements possibles

Cette étude de cas sert de point de départ pour des approfondissements méthodologiques qui interviendront tout au long de l’année scolaire. En effet, les élèves seront amenés au fur et à mesure des études de cas à réaliser des croquis en autonomie par ordinateur avec Mesurim et Photofiltre (paysage et Géoportail).
En ce qui concerne l’usage de Géoportail, le site internet sera utilisé pour étudier d’autres espaces français (ville, monde rural). De même, dans le cadre de l’étude de ces autres espaces, les élèves pourront utiliser des nouvelles couches de données apparues début février 2009 (photographie aériennes des littoraux datant de 1935 : Somme, Canche, Authie).
Enfin, les élèves découvriront progressivement l’usage du logiciel TBI Interwrite LE sur les ordinateurs de la salle multimédia afin de pouvoir créer des croquis directement à partir de ce site Géoportail en utilisant les fonctions capture d’écran et crayons intégrés dans le logiciel (licence éducation permettant de l’installer sur tous les PC d’un établissement).

  • Palier 3 du socle commun de compétences
  • Compétence 4. Maitrise des techniques usuelles de l’information et de la communication (Brevet informatique et internet, niveau collège)
  • Domaine 1. S’approprier un environnement informatique de travail (utiliser les logiciels et les services à disposition)
  • Domaine 4. S’informer, se documenter (utilisation du site Géoportail)
  • Compétence 5. La culture humaniste
  • Domaine 1. Avoir des connaissances et des repères (relevant de l’espace : découverte d’un grand type d’aménagement, ici un littoral touristique))
  • Domaine 5. Lire et pratiquer différents langages (Savoir lire une carte et réaliser un croquis)
  • Compétence 7 : L’autonomie et l’initiative
  • Domaine 3. Faire preuve d’initiative (Autonomie dans le travail, …)
  • Bilan TICE
  • Plus value

Prise en main aisée du logiciel Géoportail par les élèves après une présentation faite par le professeur.

  • Possibilité pour les élèves de visualiser un espace à partir de documents de nature différente (les différentes couches de données) mais aussi d’associer différentes représentations d’un même espace.
  • Géoportail est un outil très utile qui est actualisé constamment (arrivée d’une nouvelle couche entre le début et la fin de l’expérimentation, photo Somme 1935 dans le dossier littoral).
  • Limites et contraintes

En revanche, les élèves ont eu plus de difficultés dans la lecture des légendes des couches de données. J’ai dû revoir mes exigences à la baisse car ils ont rencontré des difficultés pour localiser des informations sur la carte et les reporter sur le schéma d’implantation des activités humaines (étape plus longue que prévue). La plus grosse difficulté rencontrée concerne le changement d’échelle. Les élèves ont très vite été perdus sur la carte du nord de la France et il a fallu les aider.

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services